header-logo

Communication marketing basée sur l'intelligence artificielle

Avis de non-responsabilité : le texte affiché ci-dessous a été traduit automatiquement à partir d'une autre langue à l'aide d'un outil de traduction tiers.


Conagra Brands annonce ses résultats du troisième trimestre

Apr 5, 2020 8:32 AM ET

CHICAGO-- Aujourd’hui, Conagra Brands, Inc. (NYSE : CAG) a publié ses résultats pour le troisième trimestre de l’exercice 2020, qui s’est terminé le 23 février 2020. Toutes les comparaisons sont par rapport à l’exercice précédent, sauf indication contraire. Certains termes utilisés dans le présent communiqué, y compris les « ventes nettes organiques », « BAIIA », « Flux de trésorerie disponibles », « Grandes 3 marques » et certains résultats « ajustés », sont définis dans la section intitulée « Définitions ». Voir la page 5 pour plus d’informations.

Faits saillants du troisième trimestre

  • Les ventes nettes du troisième trimestre ont diminué de 5,6 %; le chiffre d’affaires net organique a diminué de 1,7 %, en ligne avec les attentes de la Société, qui ont été mises à jour dans un communiqué de presse publié le 17 février 2020.
  • Le bénéfice dilué par action des activités poursuivies (BPA) s’est établi à 0,42 $; Le BPA ajusté de 0,47 $ était conforme aux attentes mises à jour de la Société.
  • L’intégration de Pinnacle est restée sur la bonne voie, et chacune des 3 grandes marques a réalisé une amélioration séquentielle des performances sur le marché.
  • La Société a réduit sa dette de 450 millions de dollars au cours du trimestre et est demeurée sur la bonne voie avec son objectif de désendettement de 3,6x à 3,5x d’ici la fin de l’exercice 2021.

Faits saillants des perspectives du quatrième trimestre et de l’exercice complet

  • À ce jour, au quatrième trimestre de l’exercice, la Société a connu une augmentation significative de la demande dans ses activités de détail, associées à la pandémie de COVID-19; la Société a également commencé à connaître une baisse de la demande de services alimentaires.
  • La chaîne d’approvisionnement de la Société s’est très bien exécutée jusqu’à présent pour répondre aux besoins des clients et des consommateurs.
  • La Société s’attend maintenant à dépasser les prévisions antérieures pour l’ensemble de l’exercice pour les ventes totales et les indicateurs de bénéfices, en supposant que la chaîne d’approvisionnement de bout en bout continue de fonctionner efficacement.

Perspective du CHEF de la direction
Sean Connolly, président et chef de la direction de Conagra Brands, a commenté : « Au cours du troisième trimestre, nous sommes restés tout à fait sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs opérationnels pour l’exercice 2020, et nos résultats du troisième trimestre étaient conformes à nos attentes mises à jour. »

Il a ajouté : « Au cours des dernières semaines, toute l’équipe de Conagra Brands s’est concentrée sur le soutien de nos clients, de nos consommateurs, de nos employés et de nos communautés face à la pandémie de COVID-19. Bien que nous soyons encore au début de notre quatrième trimestre, nous avons vu une demande considérablement élevée pour nos produits de détail que les consommateurs ont commencé à remplir leurs garde-manger pour plus de manger à la maison. Depuis le trimestre, les expéditions et la consommation dans nos activités de vente au détail au pays ont augmenté d’environ 50 %, ce qui a plus que compensé l’incidence de l’aggravation des tendances de nos activités de services alimentaires. Nos équipes sont restées agiles pour répondre à la demande élevée, et notre chaîne d’approvisionnement s’est très bien comportée pour répondre aux commandes des clients. J’aimerais remercier nos employés de première ligne qui continuent de travailler sans relâche pour fournir des aliments indispensables aux consommateurs en cette période sans précédent , leurs efforts ont été inspirants. Bien que la situation demeure très dynamique et que nos résultats définitifs dépendent d’une chaîne d’approvisionnement efficace et ininterrompue, nous croyons maintenant que nous dépasserons nos prévisions de ventes et de bénéfices pour l’exercice 2020.

Total des résultats du troisième trimestre de la société
Au cours du trimestre, les ventes nettes ont diminué de 5,6 % pour s’établir à 2,6 milliards de dollars. La baisse des ventes nettes déclarées reflète principalement :

  • une baisse nette de 4,0 % par rapport aux cessions de l’industrie pétrolière Wesson, à l’activité de collations Direct Store Delivery (DSD), à l’activité Gelit et à l’activité Bagel du prêteur, ainsi qu’à la sortie de l’entreprise de beurre d’arachide de marque privée (collectivement, les « entreprises vendues » );
  • un avantage net de 0,1 % dû au change; Et
  • une baisse de 1,7 % des ventes nettes organiques.

La baisse de 1,7 % des ventes nettes organiques est attribuable à une baisse de 1,3 % du volume et à un impact défavorable sur les prix et les mélanges de 0,4 %. Le volume a été inférieur aux niveaux prévus au cours du trimestre, car les activités de vente au détail et de restauration de la Société ont connu une faiblesse de catégorie générale au début du trimestre. Le prix/mix était défavorable, car les promotions de prix supplémentaires et l’augmentation des investissements des détaillants ont plus que compensé la composition favorable.

Le bénéfice brut a diminué de 9,0 % pour s’établir à 684 millions de dollars au cours du trimestre, et le bénéfice brut ajusté a diminué de 10,5 % pour s’établir à 699 millions de dollars. Ces baisses ont été principalement attribuables à la hausse des coûts des intrants, à la hausse des investissements dans la création de marques auprès des détaillants, à la baisse du volume des ventes, à la hausse des radiations des stocks et à la perte de bénéfices associées aux entreprises vendues, partiellement compensée par la productivité réalisée et les synergies de coûts.

Les frais de vente, généraux et administratifs (SG et A), qui comprennent les frais de publicité et de promotion (A-P), ont diminué de 4,2 % pour s’établir à 320 millions de dollars au cours du trimestre. Les SG et A ajustés, qui excluent les charges d’A et P, ont diminué de 15,1 % pour s’établir à 233 millions de dollars,principalement en raison des synergies progressives liées à l’acquisition de Pinnacle Foods réalisées au cours du trimestre et de la suppression des coûts associés aux activités vendues. Ces avantages ont été partiellement contrebalancés par une augmentation des charges de rémunération à base d’actions. Les frais d’A et P pour le trimestre étaient essentiellement stables, à 66 millions de dollars.

Les intérêts nets se sont établir à 118 millions de dollars au cours du trimestre. Par rapport à la période précédente, les intérêts nets ont diminué de 13 millions de dollars,sous l’insurtrait de la baisse de l’encours de la dette.

L’en circulation moyenne de 489 millions d’actions diluées en circulation de la Société a augmenté d’environ 1 million d’actions par rapport à la période de l’exercice précédent.

Au cours du trimestre, le bénéfice net attribuable à Conagra Brands a diminué de 15,6 % pour s’établir à 204 millions $,ou 0,42 $ par action après dilution. Le bénéfice net ajusté attribuable à Conagra Brands a diminué de 7,5 % pour s’établir à 232 millions $,ou 0,47 $ par action après dilution, au cours du trimestre. La baisse du bénéfice net ajusté attribuable à Conagra Brands est principalement attribuable à la baisse du bénéfice d’exploitation, à la baisse des bénéfices de placement en equity et à la hausse du taux d’imposition des revenus, partiellement contrebalancée par une hausse des revenus non-services et des charges d’intérêt plus faibles. La baisse du BPA ajusté au cours du trimestre est principalement attribuable à la baisse du bénéfice net ajusté.

Le BAIIA ajusté, qui comprend les bénéfices de placement en valeur par catégorie d’actions et les revenus non-services de retraite et de retraite, a diminué de 7,1 % pour s’établir à 515 millions de dollars au cours du trimestre.

Résultats du troisième trimestre du segment épicerie et collations
Les ventes nettes du secteur de l’épicerie et des collations ont diminué de 9,5 % pour s’établir à 1,02 milliard de dollars au cours du trimestre, la cession des activités de collations Wesson et DSD et la sortie du beurre d’arachide de marque privée soustrayant 5,9 %. Sur une base organique, le volume a diminué de 1,7 % et le prix/mix a diminué de 1,9 %. Le volume a diminué dans plusieurs catégories plus que prévu par la Société, ce qui reflète des tendances plus faibles que prévu pour les consommateurs à emporter. La Société estime que la performance de la catégorie d’une année à l’autre au début du troisième trimestre a été affectée négativement par un hiver relativement plus chaud. Le prix/mix défavorable a été principalement motivé par un mélange défavorable et un soutien promotionnel accru sur le chef Boyardee et l’entreprise de tomates Hunts. Plusieurs marques de grignotines, dont Slim Jim, ACT II, Snack Pack, Angie’s, BIGS et DAVID Seeds, ont connu une croissance.

Le bénéfice d’exploitation du segment a diminué de 11,4 % pour s’établir à 199 millions de dollars au cours du trimestre. Le bénéfice d’exploitation ajusté a diminué de 14,5 % pour s’établir à 210 millions de dollars,principalement en raison de l’inflation des coûts des intrants, de la perte du bénéfice des entreprises vendues, de la hausse des radiations des stocks et de la baisse du volume des ventes, partiellement compensée par des synergies de productivité et de coûts réalisées favorables.

Résultats du troisième trimestre du troisième trimestre du troisième trimestre du segment réfrigéré et congelé
Ventes nettes

pour le segment réfrigérés et congelés a diminué de 1,6 % pour s’établir à 1,08 milliard de dollars au cours du trimestre, la cession des activités Gelit et Lender’s Bagel soustrayant 1,9 %. Les ventes nettes organiques ont augmenté de 0,3 %. Sur une base de chiffre d’affaires net organique, le volume a diminué de 0,4 % et le prix/mix de 0,7 %. Dans le secteur du gel, plusieurs marques comme Birds Eye, Healthy Choice et Gardein ont continué de faire état d’une solide croissance organique au cours du trimestre, et l’innovation gelée pour l’exercice 2020, lancée plus tôt au cours de l’exercice dans de multiples marques, a continué de bien performer sur le marché. Cependant, plusieurs entreprises, y compris les repas congelés à service unique, ont connu une croissance plus faible que prévu associée à une dynamique défavorable des catégories et à un hiver relativement plus chaud. Plusieurs marques réfrigérées ont également diminué au cours du trimestre. L’augmentation des prix/mix dans le segment a été principalement attribuable à la combinaison favorable de la vigueur continue de l’innovation de la Société.

Le bénéfice d’exploitation du segment a augmenté de 0,8 % pour s’établir à 191 millions de dollars au cours du trimestre. Le bénéfice d’exploitation ajusté a diminué de 0,3 % pour s’établir à 201 millions de dollars, les avantages d’améliorations de la productivité réalisées et de synergies de coûts ayant été plus que compensés par des coûts d’intrants plus élevés, la perte de profit des entreprises vendues et des radiations de stocks plus élevées.

Résultats du troisième trimestre du segment international
Les ventes nettes du segment International ont diminué de 3,2 % pour s’établir à 221 millions de dollars au cours du trimestre, reflétant :

  • une baisse de 2,7 % par rapport à la cession de l’activité pétrole de Wesson;
  • une augmentation de 1,4 % par rapport à l’impact favorable des devises; Et
  • une baisse de 1,9 % des ventes nettes organiques.

Sur une base de ventes nettes organiques, le volume a diminué de 0,9 % et le prix/mix a diminué de 1,0 %. Au cours du trimestre, le segment a continué de bénéficier de la croissance des grignotines et des commerces de produits congelés canadiens, ainsi que de l’amélioration de l’exploitation indienne. Ces avantages ont été plus que compensés par les actions prévues en matière de valeur sur volume dans le secteur des exportations et par l’impact de la mollesse économique au Mexique.

Le bénéfice d’exploitation du segment a diminué de 25,3 % pour s’établir à 22 millions de dollars au cours du trimestre. Le bénéfice d’exploitation ajusté a diminué de 20,4 % pour s’établir à 22 millions de dollars, en hausse des coûts des intrants, en majorant les investissements des détaillants et en compensant le bénéfice perdu des entreprises vendues, ce qui a plus que compensé les avantages des synergies de productivité et de coûts réalisées.

Résultats du troisième trimestre du segment de la restauration
Les ventes nettes du secteur de la restauration ont diminué de 8,0 % pour s’établir à 234 millions de dollars au cours du trimestre, les cessions des activités de Wesson oil and Lender’s Bagel, et la sortie du beurre d’arachide de marque privée soustrayant 5,8 % de la croissance nette des ventes. Les ventes nettes organiques ont diminué de 2,2 %. Sur une base de chiffre d’affaires net organique, le volume a diminué de 4,6 % et le prix/mix a augmenté de 2,4 % au cours du trimestre. L’incidence de la faiblesse imprévue des tendances du trafic dans l’industrie de la restauration au début du trimestre a été partiellement contrebalancée par les prix liés à l’inflation.

Le bénéfice d’exploitation a diminué de 25,9 % pour s’établir à 27 millions de dollars au cours du trimestre, les synergies de coûts étant celles du trimestre et les améliorations de la productivité réalisées ayant été plus que compensées par la baisse des ventes nettes organiques, la hausse des coûts des intrants, la perte du bénéfice des entreprises vendues et la hausse des radiations de stocks.

Autres articles du troisième trimestre
Les charges d’entreprise ont augmenté de 19,8 % pour s’établir à 75 millions de dollars au cours du trimestre. Les charges de sociétés ajustées ont diminué de 17,1 % pour s’établir à 60 millions de dollars au cours du trimestre, les synergies de coûts ayant plus que compensé la hausse des charges de rémunération à base d’actions.

Les revenus de pension et de services après la retraite se sont élevé à 16 millions de dollars au cours du trimestre, soit une augmentation d’environ 7 millions de dollars par rapport à la période de l’exercice précédent. Les revenus ajustés des régimes de retraite et des services après la retraite ont augmenté de 5 millions de dollars pour s’établir à 15 millions de dollars en raison de la baisse des frais d’intérêt attribuable aux réépassements de pension tout au long de l’année.

Les bénéfices de placement de la méthode des actions ont diminué de 17,3 % pour s’établir à 10 millions de dollars au cours du trimestre et les bénéfices ajustés de placement de la méthode des actions ont diminué de 12,5 % pour s’établir à 11 millions de dollars au cours du trimestre. Les conditions défavorables du marché ont entraîné une baisse de performance d’une année à l’autre de la coentreprise Ardent Mills.

Au cours du trimestre, le taux effectif d’imposition était de 25,2 % et le taux effectif rajusté d’imposition était de 24,8 %.

Au cours du trimestre, la Société a versé un dividende de 0,2125 $ par action.

La Société demeure dans les délais prévus avec ses objectifs de désendettement et demeure engagée à respecter une solide cote de crédit de qualité d’investissement. Depuis la clôture de l’acquisition de Pinnacle jusqu’à la fin du troisième trimestre, Conagra Brands a réduit sa dette brute totale de plus de 1,5 milliard de dollars.

Mise à jour du portefeuille
Tel qu’indiqué précédemment, le 2 janvier 2020,la Société a conclu la cession de ses activités de prêteur à Bagel.

De plus, le premier jour du troisième trimestre de l’exercice 2020, la Société a conclu la vente de son usine de fabrication de beurre d’arachide à Streator, en Illinois, dans le cadre de son initiative plus vaste visant à optimiser les activités de beurre d’arachide de la Société. Cette initiative comprend la sortie de la fabrication et de la vente de beurre d’arachide de marque privée.

Perspectives pour l’exercice 2020
L’incidence de la pandémie coVID-19 sur les résultats d’exploitation consolidés de l’exercice 2020 de la Société est incertaine. La nature dynamique de la situation actuelle rend difficile pour la direction d’estimer le rendement futur des entreprises, en particulier à court terme.

À ce jour, au quatrième trimestre, la Société a constaté une augmentation importante de la demande dans ses activités de vente au détail. La Société a également commencé à voir une baisse de la demande pour ses produits de restauration et s’attend à une baisse de 50 à 60 % des ventes nettes biologiques de la restauration au quatrième trimestre. La chaîne d’approvisionnement de la Société a effectivement servi la demande à ce jour.

Comme le montre le tableau ci-dessous, la Société s’attend maintenant à dépasser les prévisions antérieures pour l’ensemble de l’année pour les ventes totales et les indicateurs de bénéfices, en supposant que la chaîne d’approvisionnement de bout en bout continue de fonctionner efficacement.

Il est à noter que la croissance organique des ventes nettes exclut l’impact de la 53e semaine de l’exercice 2020. Toutes les autres mesures comprennent l’impact de la 53e semaine.

Métrique

Prévisions antérieures pour l’exercice 2020

Mise à jour des orientations pour l’exercice 2020

Croissance organique des ventes nettes

Flat à 0,5%

Au-dessus de l’extrémité supérieure de la gamme

Croissance nette des ventes déclarée

de 10,0 % à 10,5 %

Au-dessus de l’extrémité supérieure de la gamme

Adj. Marge op.

15,8 % à 16,2 %

Au-dessus de l’extrémité supérieure de la gamme

>

 

Adj. Frais d’intérêt nets

500 millions de dollars

Aucun changement

Adj. Taux d’imposition effectif

23 % à 24 %

Aucun changement

Avg. Actions diluées

488 millions d’euros

Aucun changement

Adj. BPA dilué de Cont. Ops.

de 2.00 $ à 2,07 $

Au-dessus de l’extrémité supérieure de la gamme

Flux de trésorerie disponibles

950 millions de dollars

Au-dessus de 950 millions de dollars

 

L’incapacité de prévoir le montant et le calendrier des répercussions des devises, des acquisitions, des dessaisissements et d’autres éléments ayant une incidence sur la comparabilité rend impossible un rapprochement détaillé des mesures financières non conformes aux PCGR prospectives. S’il vous plaît voir la fin de cette version pour plus d’informations.

Éléments affectant la comparabilité du BPA
Ce qui suit est inclus dans le BPA dilué de 0,42 $ provenant des activités poursuivies pour le troisième trimestre de l’exercice 2020 (montants du BPA arrondis et après impôts). Veuillez consulter les calendriers de rapprochement à la fin de cette version pour plus de détails.

  • Environ 0,05 $ par action après dilution de la charge nette liée à la restructuration
  • Environ 0,01 $ par action après dilution de la charge nette liée aux pertes dérivées de couverture de la société
  • Environ 0,01 $ par action après dilution de l’impact positif attribuable à l’arrondissement

Ce qui suit est inclus dans le BPA dilué de 0,50 $ provenant des activités poursuivies pour le troisième trimestre de l’exercice 2019 (montants du BPA arrondis et après impôts). Veuillez consulter les calendriers de rapprochement à la fin de cette version pour plus de détails.

  • Environ 0,06 $ par action après dilution de la charge nette liée aux plans de restructuration
  • Environ 0,04 $ par action après dilution de la charge nette liée à l’évaluation des stocks de Pinnacle dans le cadre de notre comptabilité d’acquisition
  • Environ 0,06 $ par action après dilution de l’avantage net lié à la novation d’une garantie héritée liée à une entreprise cédée
  • Environ 0,04 $ par action après dilution de l’avantage net lié à un rajustement de la juste valeur des placements d’actions réglées en espèces émis dans le cadre de l’acquisition de Pinnacle
  • Environ 0,01 $ par action après dilution de la charge fiscale nette liée à des éléments fiscaux inhabituels

Définitions
Le chiffre d’affaires net organique exclut, des ventes nettes déclarées, des effets des changes, des activités cédées et des acquisitions, y compris l’acquisition de Pinnacle (jusqu’à la date anniversaire des acquisitions), ainsi que l’impact de la 53e semaine. Toutes les références aux variations du volume et du prix/mix tout au long de cette version sont sur une base de ventes nettes organiques.

Les références aux éléments ajustés tout au long de la présente version se réfèrent à des mesures calculées conformément aux PCGR, moins l’impact des éléments ayant une incidence sur la comparabilité. Les éléments ayant une incidence sur la comparabilité sont les revenus ou les dépenses (et les répercussions fiscales connexes) qui, selon la direction, ont eu, ou sont susceptibles d’avoir, une incidence importante sur les bénéfices du secteur d’activité applicable ou sur l’ensemble de la société pour la période pendant laquelle le n’est pas indicatif des principaux résultats d’exploitation de la Société. Ces éléments affectent ainsi la comparabilité des résultats sous-jacents d’une période à l’autre.

Les références au bénéfice avant intérêts, impôts, amortissement et amortissement (BAIIA) font référence au bénéfice net attribuable à Conagra Brands avant les répercussions des activités abandonnées, des charges d’impôt sur le revenu (bénéfice), des frais d’intérêt, de l’amortissement et Amortissement. Les références au BAIIA ajusté font référence au BAIIA avant les impacts des éléments ayant une incidence sur la comparabilité.

Les flux de trésorerie disponibles sont définis comme les flux de trésorerie nets provenant des activités d’exploitation provenant des activités poursuivies, moins les ajouts à la propriété, à l’usine et à l’équipement.

Les références aux marques Big 3 font référence aux marques Birds Eye, Wish-Bone et Duncan Hines acquises dans le monde de l’acquisition de Pinnacle Foods.

Discussion des résultats
Conagra Brands tiendra une webémission et une conférence téléphonique à 9 h 30, heure de l’Est, aujourd’hui, pour discuter des résultats. La webdiffusion audio en direct et les diapositives de présentation seront disponibles sur www.conagrabrands.com/investor-relations sous Events and Presentations. La conférence téléphonique peut être consultée en composant le 1-877-883-0383 pour les participants aux États-Unis et au 1-412-902-6506 pour tous les autres participants et en utilisant le code d’accès 1355629. Veuillez composer en 10 à 15 minutes avant l’heure de début de l’appel. À la suite des remarques de la Société, la conférence téléphonique comprendra une séance de questions-réponses avec la communauté des investisseurs.

Une rediffusion de la webémission sera disponible sur www.conagrabrands.com/investor-relations sous Events and Presentations jusqu’au 31 mars 2021.

À propos de Conagra Brands
Conagra Brands, Inc. (NYSE : CAG), dont le siège social est situé à Chicago,est l’une des principales sociétés alimentaires de marque en Amérique du Nord. Guidé par un esprit d’entreprise, Conagra Brands allie un riche héritage de la fabrication d’une grande cuisine avec un accent aiguisé sur l’innovation. Le portefeuille de l’entreprise évolue pour satisfaire les préférences alimentaires changeantes des gens. Les marques emblématiques de Conagra, telles que Birds Eye®, Les ® de Marie Callender,Banquet®, Healthy Choice®, Slim Jim®, Reddi-wip® et Vlasic®, ainsi que les marques émergentes, dont Angie® BOOMCHICKAPOP®, Duke’s®, Earth Balance®, Gardein®, et Frontera® offrent tous les choix pour toutes les occasions. Pour plus d’informations, visitez www.conagrabrands.com.

Note sur les énoncés prospectifs
Ce document contient des énoncés prospectifs au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes actuelles de la direction et sont sujets à l’incertitude et aux changements de circonstances. Les lecteurs de ce document doivent comprendre que ces énoncés ne sont pas des garanties de performance ou de résultats. De nombreux facteurs pourraient influer sur nos résultats financiers réels et les amener à varier considérablement par rapport aux attentes contenues dans les énoncés prospectifs, y compris ceux énoncés dans le présent document. Ces risques, incertitudes et facteurs comprennent, entre autres , le risque que les économies de coûts et les autres synergies découlant de l’acquisition de Pinnacle Foods Inc. (l'« acquisition de Pinnacle ») ne soient pas pleinement réalisés ou prennent plus de temps à réaliser que prévu. ; le risque que l’acquisition de Pinnacle ne soit pas accrétive dans les délais prévus ou dans la mesure prévue; les risques que l’acquisition de Pinnacle et l’intégration connexe vont perturber la Société et sa direction et entraver la réalisation de l’entreprise pla

ns; le risque que l’acquisition de Pinnacle a une incidence négative sur la capacité de retenir et d’embaucher du personnel clé et de maintenir des relations avec les clients, les fournisseurs et d’autres tiers; risques liés à notre capacité à relever avec succès les défis commerciaux de Pinnacle; risques liés à notre capacité d’obtenir les avantages escomptés d’autres acquisitions et cessions récentes; les risques associés aux conditions économiques générales et de l’industrie; risques associés à notre capacité à exécuter avec succès nos stratégies de création de valeur à long terme, y compris celles en place pour des marques spécifiques chez Pinnacle avant l’acquisition de Pinnacle; les risques liés à notre capacité de désendettement dans les délais prévus actuellement et de continuer d’accéder au capital à des conditions acceptables ou du tout; risques liés à notre capacité d’exécuter des plans d’exploitation et de restructuration et d’atteindre des gains d’efficacité d’exploitation ciblés grâce aux initiatives d’économies, liées à l’acquisition de Pinnacle et autrement, et de bénéficier de programmes d’optimisation commerciale, liés à l’acquisition de Pinnacle et autrement; risques liés à l’efficacité de nos activités de couverture et à notre capacité de répondre à la volatilité des produits de base; risques liés à l’environnement concurrentiel de la Société et aux conditions du marché connexes; risques liés à notre capacité de répondre à l’évolution des préférences des consommateurs et au succès de ses investissements en matière d’innovation et de marketing; risques liés à l’impact final de tout rappel de produits et litiges, y compris les litiges liés aux questions relatives à la peinture au plomb et aux pigments, ainsi qu’à tout litige en valeurs mobilières, y compris les recours collectifs en valeurs mobilières; risque associé aux actions des gouvernements et des organismes de réglementation qui touchent nos entreprises, y compris l’impact final de règlements ou d’interprétations nouveaux ou révisés; risques liés à l’impact de l’éclosion récente du coronavirus (COVID-19) sur nos activités, nos fournisseurs, nos consommateurs, nos clients et nos employés; risques liés à la disponibilité et aux prix des matières premières, y compris les effets négatifs causés par l’inflation, les conditions météorologiques ou les pandémies de santé; perturbations ou inefficacités dans notre chaîne d’approvisionnement et/ou nos opérations, y compris à la fin de la récente éclosion du COVID-19; risques et incertitudes associés aux actifs incorporels, y compris les frais futurs de dépréciation de l’écart d’acquisition ou d’actifs incorporels, liés à l’acquisition de Pinnacle ou autrement; les coûts, les perturbations et le détournement de l’attention de la direction en raison de l’intégration de l’acquisition de Pinnacle; et d’autres risques décrits dans nos rapports déposés de temps à autre auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC »). Nous mettons en garde les lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs inclus dans le présent rapport, qui ne sont exprimés qu’à la date du présent rapport. Nous n’assumons aucune responsabilité de mettre à jour ces énoncés, sauf si la loi l’exige.

Note sur les mesures financières non conformes aux PCGR
Ce document comprend certaines mesures financières non conformes aux PCGR, y compris le BPA ajusté, le bénéfice net organique, le bénéfice brut ajusté, le bénéfice d’exploitation ajusté, la SG ajustée et la taux d’imposition effectif ajusté, bénéfice net ajusté, revenu ajusté de pension et revenu non-service après la retraite, charges nettes rajustées, flux de trésorerie disponibles, dette nette, bénéfice de placement ajusté de la méthode des actions et BAIIA ajusté. La direction tient compte des mesures financières des PCGR ainsi que de ces renseignements financiers non conformes aux PCGR dans son évaluation des états financiers de la Société et estime que ces mesures non conformes aux PCGR fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour évaluer les activités de la Société. performance financière et financière. Ces mesures devraient être considérées en plus du bénéfice dilué par action, du rendement d’exploitation et des mesures financières de la Société, comme le calcul conforme aux PCGR.

Certaines de ces mesures non conformes aux PCGR, comme les ventes nettes organiques, la marge d’exploitation ajustée, le taux effectif d’imposition ajusté, les charges d’intérêt nettes ajustées, le BPA ajusté, la dette nette et les flux de trésorerie disponibles, sont prospectives. Historiquement, la Société a exclu l’impact de certains éléments ayant une incidence sur la comparabilité, tels que, sans s’y limiter, les frais de restructuration, l’impact de l’extinction de la dette, l’impact des devises, l’impact des acquisitions et des cessions , les gains et les pertes de couverture, les frais de dépréciation, l’incidence des éventualités juridiques héritées et l’incidence d’éléments fiscaux inhabituels, des mesures financières non conformes aux PCGR qu’elle présente. Les rapprochements de ces mesures financières non conformes aux PCGR prospectives aux mesures financières les plus directement comparables selon les PCGR ne sont pas fournis parce que la Société n’est pas en mesure de fournir de tels rapprochements sans effort déraisonnable, en raison de l’incertitude et difficulté inhérente à prévoir l’occurrence et l’impact financier de ces éléments ayant une incidence sur la comparabilité et les périodes pendant lesquelles ces éléments peuvent être reconnus. Pour les mêmes raisons, la Société n’est pas en mesure de tenir compte de l’importance probable de l’information non disponible, qui pourrait être importante pour les résultats futurs.

Les gains et les pertes de couverture sont généralement regroupés, et les montants nets sont reclassés des charges d’entreprise non allouées aux segments d’exploitation lorsque le produit sous-jacent ou les devises étrangères couverts sont dépensés en coût segment des marchandises vendues. La Société identifie ces montants comme des éléments qui ont une incidence sur la comparabilité au sein de la discussion sur les résultats non alloués de l’entreprise.

Contact Information:

MEDIA: Mike Cummins
312-549-5257
Michael.Cummins@conagra.com
INVESTORS: Brian Kearney
312-549-5002
IR@conagra.com