United States Brazil Russia France Germany China Korea Japan

Artificial Intelligence driven Marketing Communications

 
Jan 28, 2021 3:19 PM ET

Déclaration conjointe du CGF sur les droits de l’homme dans le secteur de l’huile de palme


iCrowd Newswire - Jan 28, 2021

PARIS, 21 janvier 2021 — En tant que collectifs de grandes entreprises mondiales ayant des chaînes d’approvisionnement dans le secteur de l’huile de palme, la Forest Positive Coalition du Consumer Goods Forum (CGF) et la Human Rights Coalition — Working to End Forced Labour partagent tous deux un engagement ferme à s’attaquer aux problèmes environnementaux et sociaux associés à la production et à l’approvisionnement en huile de palme. Récemment, l’Associated Press a publié une série d’articles soulignant la prévalence des violations des droits de l’homme qui affligent la production d’huile de palme dans les chaînes d’approvisionnement en biens de consommation à travers le monde. Ces abus comprennent diverses formes de travail forcé, de violence à l’égard des femmes et de travail des enfants. Cette série s’ajoute à un nombre croissant de reportages et d’articles qui éclairent davantage le public sur les réalités des violations des droits de l’homme dans le secteur, et nous félicitons les journalistes et autres enquêteurs qui contribuent à accroître la visibilité de ces injustices, à sensibiliser et à encourager l’action urgente nécessaire pour y remédier. Au FCG, les thèmes de ces rapports ne sont pas nouveaux pour nous ou nos membres; depuis 2018, nous rendons compte de ces importantes préoccupations au sein de la production d’huile de palme et nous nous y travaillons. Comprenant qu’une véritable transformation du secteur de l’huile de palme doit avoir lieu au profit du bien-être des personnes et des communautés, ainsi que de l’environnement naturel, les principaux membres du FCG se sont joints à nos nouvelles coalitions d’action au CGF où travailler avec les intervenants de l’huile de palme pour aborder la question des droits de la personne du travail forcé est une priorité absolue. Nos coalitions sont conçues pour générer des impacts accélérés et ciblés, et leurs membres reconnaissent leur rôle de grandes marques pour être en mesure de conduire un réel changement sur cette question. Je voudrais partager des détails concrets au nom de nos coalitions sur la façon dont, ensemble, ces coalitions jouent leur rôle pour apporter des changements urgents et efficaces aux chaînes d’approvisionnement en huile de palme dans le monde entier. L’ambition commune de veillerà ce que les droits des travailleurs, en particulier ceux énoncés dans les Principes prioritaires de l’industrie du FCG, soient respectés est fondamentale à leurs actions. Pour ce faire, nous croyons que les stratégies et les feuilles de route de mise en œuvre que nos membres ont élaborées au sein de leurs coalitions respectives, grâce à la collaboration inter-coalitions et avec le soutien d’intervenants clés, seront en mesure de tirer parti efficacement des positions des membres en tant que marques mondiales de biens de consommation afin d’avoir un impact significatif sur le fait que tous les travailleurs sont traités décemment. Pour faire progresser le programme des droits de l’homme dans le secteur de l’huile de palme, il est nécessaire d’avoir une approche systémique qui permette aux partenariats public-privé entre les parties prenantes — les gouvernements, les entreprises et leurs fournisseurs, et la société civile — d’identifier et de travailler à prévenir et à faire face à leurs impacts potentiels sur les droits de l’homme. La Human Rights Coalition — Working to End Forced Labour s’est engagée à déployer une approche de diligence raisonnable en matière de droits de la personne (DRH), ciblant spécifiquement les risques et les impacts du travail forcé dans les chaînes d’approvisionnement en huile de palme. Nous croyons que faire des systèmes robustes de DRH la norme dans le secteur de l’huile de palme peut conduire à l’amélioration des conditions pour les travailleurs et à des avantages soutenus au fil du temps. Les membres de la coalition déploient une approche sur mesure de la DRH dans l’huile de palme à travers la chaîne de valeur, en se concentrer sur les risques liés au travail forcé, afin de montrer ce qui est possible et d’adapter ce qui fonctionne dans l’industrie de l’huile de palme et au-delà. Ces actions seront toutes décrites concrètement dans la feuille de route de la Coalition sur l’huile de palme, qui devrait être publiée au début de 2021. En outre, bien que la majorité des travailleurs travaillant dans le secteur de l’huile de palme soient des hommes, nous savons également que les femmes sont touchées de manière disproportionnée par le travail forcé.  Il est essentiel de comprendre la question du genre pour atteindre tout objectif de durabilité. Dans le cadre de notre approche, nous nous travaillons à intégrer une optique sexospécifique à notre cadre et à nos normes clés, afin de veiller à ce que les préoccupations relatives au genre, en particulier à la violence sexiste, dans le secteur soient prises en compte dans notre stratégie. Il s’agit d’un point de discussion critique avec nos intervenants et nous sommes impatients de continuer à travailler avec eux sur cette priorité. En outre, bien que la Forest Positive Coalition se concentre sur les impacts environnementaux de la production d’huile de palme, y compris la déforestation et la conversion des terres, elle travaille en étroite collaboration avec la Coalition des droits de l’homme — Travailler à mettre fin au travail forcé pour s’assurer que sa stratégie contribue à encourager la mise en œuvre des Principes prioritaires de l’industrie du FCG contre le travail forcé. Ensemble, ces deux coalitions abordent globalement la question de l’huile de palme pour résoudre les problèmes de travail forcé et les préoccupations environnementales qui en font un produit à haut risque. Nos deux coalitions alignent leurs stratégies pour s’assurer que chacune soutient l’autre, pour s’approvisionner en huile de palme durable signifie que le processus doit être bon pour les gens et la planète. Il ne s’agit pas de tâches mutuellement exclusives : ces objectifs doivent être atteints ensemble. Nous savons que la transformation dans ce secteur ne se fera pas du jour au lendemain, mais nous, au Forum des biens de consommation, et les membres de nos coalitions sommes déterminés à accélérer les progrès durables pour veiller à ce que les droits de tous les travailleurs du secteur soient respectés. En outre, les relations critiques que nous avons développées avec les parties prenantes intégrales, telles que le Palm Oil Collaboration Group, les acteurs de la société civile et les acteurs gouvernementaux, ont été essentielles pour intégrer les idées des expériences vécues par ceux qui sont directement engagés dans le secteur. Nous appelons nos parties prenantes et tous les acteurs des gouvernements, de la société civile et des chaînes d’approvisionnement eux-mêmes à soutenir les changements dont nous avons un besoin urgent afin d’avoir des impacts durables à grande échelle pour remédier à ces violations des droits de l’homme et y mettre fin. Cette déclaration a été rédigée au nom de la Coalition d’action positive pour les forêts du FCG et de la Coalition des droits de l’homme du FCGF — Travailler à mettre fin au travail forcé par Didier Bergeret, directeur, Durabilité, Forum des biens de consommation surla Coalition d’action positive des forêts du Forum des biens de consommation (CGF) La Coalition d’action pour les biens de consommation (CGF) est une initiative dirigée par le chef de la direction qui représente 19 entreprises membres du FCG qui se sont engagées à tirer parti de l’action collective et à accélérer les efforts systémiques visant à éliminer la déforestation, la dégradation des forêts et la conversion des principales chaînes d’approvisionnement en produits de base. Lancée en 2020, la Coalition représente un changement dynamique dans l’approche de l’industrie pour arrêter la déforestation : en mobilisant la position de leader des entreprises membres pour établir des partenariats multipartites et élaborer des stratégies efficaces de mise en œuvre et d’engagement, la Coalition rassemble diverses parties prenantes pour un impact durable. Ces efforts soutiennent le développement d’entreprises positives à la forêt qui stimulent le changement transformationnel dans les paysages clés et les chaînes d’approvisionnement en produits de base, renforçant ainsi la résilience des communautés et des écosystèmes du monde entier. Pour en savoir plus sur la Forest Positive Coalition, visitez www.tcgfforestpositive.com. À propos de la Coalition des droits de la personne du Forum des biens de consommation (CGF) — Travailler à mettre fin au travail forcé La CGF Human Rights Coalition Working to End Forced Labour (HRC) est une coalition d’action dirigée par des chefs de la direction du Forum sur les biens de consommation. À l’initiative de 20 des plus grandes entreprises mondiales de biens de consommation, le CDH s’est engagé à contribuer à la réalisation de conditions de travail justes et décentes dans le monde entier en éradidiant le travail forcé de ses chaînes d’approvisionnement. Les travaux du CDH poursuivent la longue histoire d’engagement du CGF sur la question du travail forcé au sein de la nsumer chaînes d’approvisionnement en marchandises en s’insurgant sur la Résolution sociale sur le travail forcé de la CGF, la première du genre dans l’industrie; ses principes prioritaires de l’industrie et ses relations continues avec les principaux intervenants de l’industrie. Pour plus d’informations sur le CDH, visitez www.tcgfsocial.com. À propos du Forum des biens de consommation Le Consumer Goods Forum (« CGF ») est un réseau mondial d’industrie fondé sur la parité qui est dirigé par ses membres pour encourager l’adoption mondiale de pratiques et de normes qui servent l’industrie des biens de consommation dans le monde entier. Il réunit les chefs de la direction et la haute direction de quelque 400 détaillants, fabricants, fournisseurs de services et autres intervenants dans 70 pays, et il reflète la diversité de l’industrie dans la géographie, la taille, la catégorie de produits et le format. Ses sociétés membres ont combiné un chiffre d’affaires de 3,5 billions d’euros et emploient directement près de 10 millions de personnes, et 90 millions d’emplois connexes supplémentaires sont estimés tout au long de la chaîne de valeur. Elle est régie par son conseil d’administration, qui comprend 58 pdg de fabricants et de détaillants. Pour plus d’informations, veuillez visiter : www.theconsumergoodsforum.com.

Contact Information:

Didier Bergeret
Director, Sustainability
The Consumer Goods Forum
forestpositive@theconsumergoodsforum.com
social@theconsumergoodsforum.com

Madelaine VanDerHeyden
Communications Officer
The Consumer Goods Forum
m.vanderheyden@theconsumergoodsforum.com



Tags:    French, United States, Wire