United States Brazil Russia France Germany China Korea Japan

Artificial Intelligence driven Marketing Communications

 
Mar 31, 2021 10:34 AM ET

BioNTech annonce ses résultats financiers pour l’ensemble de l’année 2020 et sa mise à jour d’entreprise


BioNTech annonce ses résultats financiers pour l’ensemble de l’année 2020 et sa mise à jour d’entreprise

iCrowd Newswire - Mar 31, 2021

BioNTech SE, une société d’immunothérapie de nouvelle génération pionnière dans les nouvelles thérapies contre le cancer et les maladies infectieuses, a fait aujourd’hui le point sur les progrès de son entreprise et a publié ses résultats financiers pour le trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2020.

« 2020 a été une année transformationnelle pour BioNTech avec le développement et l’approbation du premier médicament à ARNm de l’histoire. En mars 2021, nous avions livré plus de 200 millions de doses de notre vaccin à plus de 65 pays et régions avec nos partenaires, et nous voyons déjà les premiers signes de réduction des cas de COVID-19 associés au vaccin et de mortalité dans plusieurs pays », a déclaré Ugur Sahin, co-fondateur et PDG de BioNTech. « Nous continuerons de nous concentrer sur l’innovation dans le domaine du COVID-19 en faisant progresser de nouvelles formulations et en nous attaquant aux variantes vaccinaux, ainsi qu’en lançant de nouveaux essais dans d’autres sous-populations. Parallèlement, nous accélérons le développement de nos immunothérapies cancéreuses. Nous voyons une formidable occasion de réinvestir le produit de notre vaccin COVID-19 dans l’extension et l’accélération de la recherche et de la mise au point de nouveaux vaccins et thérapeutiques afin d’améliorer la santé des populations du monde entier en exploitant le plein potentiel du système immunitaire.

Quatrième trimestre 2020 et mises à jour subséquentes

Maladies infectieuses

Programme de vaccination COVID-19 – BNT162b2
En décembre 2020, BNT162b2 est devenu le premier vaccin à ARNm à être approuvé ou autorisé pour une utilisation d’urgence ou conditionnelle. BNT162b2 a maintenant l’autorisation ou l’approbation pour une utilisation d’urgence ou temporaire dans plus de 65 pays à travers le monde, y compris les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Mises à jour du développement clinique

Données sur les variantes du SRAS-CoV-2

Mises à jour réglementaires

les États en vertu d’une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) tandis que BioNTech et Pfizer recueillent des données supplémentaires et se préparent à déposer une demande de licence de produits biologiques (BLA) prévue auprès de la FDA des États-Unis pour approbation réglementaire complète en 2021.

Mises à jour commerciales
Au 23 mars 2021, nous et nos partenaires de collaboration avons fourni plus de 200 millions de doses de notre vaccin COVID-19 dans le monde.
BioNTech et Pfizer ont signé des commandes de 1,4 milliard de doses pour livraison en 2021. Des discussions sont en cours pour obtenir des engagements supplémentaires en matière de dose.

Fabrication
BioNTech et Pfizer prévoient d’augmenter la capacité de fabrication de BNT162b2 jusqu’à 2,5 milliards de doses d’ici la fin de 2021. Cette augmentation est attribuable à l’optimisation des processus de production, au lancement récent de la production à l’usine de BioNTech à Marburg, en Allemagne, à l’approbation réglementaire de six flacons à dose et à l’expansion de notre réseau de fabrication et de fournisseurs. D’autres mesures et discussions sont en cours avec des partenaires potentiels pour accroître davantage la capacité de fabrication et le réseau.

Oncologie
BioNTech accélère le développement de son vaste pipeline d’oncologie avec 13 candidats produits dans 14 essais en cours. En 2021, nous prévoyons au moins quatre mises à jour des données de notre pipeline d’oncologie, avec jusqu’à trois programmes qui devraient passer à des essais randomisés de phase 2 et six programmes précliniques qui passeront aux essais de phase 1. Cela inclut les premiers essais chez l’homme lancés pour les principaux candidats aux produits CARVac (BNT211) et RiboCytokines (BNT151).

programmes d’ARNm
FixVac FixVac

Immunothérapie spécifique néoantigène individualisée (iNeST)

Notre candidat produit iNeST BNT122 est en partenariat avec Genentech.

RiboCytokines ( RiboCytokines )

RiboMabs

Anticorps
Immunomodulateurs de point de contrôle de prochaine génération

BNT311 et BNT312 sont en partenariat avec Genmab.

avec des tumeurs solides avancées a été présenté à la conférence de SITC en novembre 2020. Nous attendons une mise à jour des données de cet essai au second semestre 2021.

Thérapies cellulaires
Immunothérapie des cellules CAR-T

BNT211, le candidat de produit CAR-T le plus avancé de BioNTech, cible l’antigène cLDN6 spécifique à la tumeur et a été développé en combinaison avec un vaccin anti-ARN amplifiant les cellules CAR-T (CARVac) qui code la cible CAR pour l’expansion in vivo sur l’administration CAR-T. CARVac est basé sur la technologie RNA-LPX connue de FixVac et fournit sélectivement la cible CAR codée par ARN aux cellules présentant des antigènes, conduisant à l’expression de la cible RCA à la surface de la cellule.

Thérapie à cellules T ciblant les néoantigens

Immunomodulateurs de petites molécules
Agoniste de fixation de récepteur toll-like

Résultats financiers de l’exercice 2020
Chiffred’affaires : Le chiffre d’affaires total est estimé à 345,4 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2020, contre 28,0 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2019. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2020, le chiffre d’affaires total est estimé à 482,3 millions d’euros, contre 108,6 millions d’euros pour la période de l’exercice précédent. Les revenus totaux ont augmenté en raison de la reconnaissance des revenus pour la première fois en vertu de nos deux nouveaux accords de collaboration pour la construction d’un vaccin COVID-19 et ont finalement mené à la reconnaissance des revenus commerciaux des vaccins COVID-19. Dans le cadre de la collaboration de Pfizer, des territoires ont été attribués à BioNTech et Pfizer sur la base des droits de commercialisation et de distribution. Notre chiffre d’affaires commercial est estimé à 188,5 millionsd’euros 1 part du résultat brut des ventes de vaccins COVID-19 sur le territoire du partenaire de collaboration, ce qui représente un chiffre net. En outre, 61,4 millions d’euros de chiffre d’affaires à notre partenaire de collaboration de produits fabriqués par nous et 20,6 millions d’euros de ventes directes de vaccins COVID-19 à des clients sur notre territoire en Allemagne ont été reconnus.

Coût des ventes : Le coût du chiffre d’affaires est estimé à 41,0 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2020, contre 4,4 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2019. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2020, le coût du chiffre d’affaires est estimé à 59,3 millions d’euros, contre 17,4 millions d’euros pour la période de l’exercice précédent. Le coût estimatif des ventes de 35,6 millions d’euros a été reconnu pour la première fois en ce qui concerne nos ventes de vaccins COVID-19 et inclut la part de Pfizer dans les bénéfices bruts réalisés par BioNTech. Le coût des ventes n’inclut pas les coûts liés à la production de produits avant le lancement puisque ceux-ci sont dépenses en tant que dépenses de recherche et développement au cours de la période engagée.

Frais de recherche et développement: Les dépenses de recherche et développement se sont élevées à 257,0 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2020, contre 65,4 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2019. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2020, les frais de recherche et développement se sont élevés à 645,0 millions d’euros, contre 226,5 millions d’euros pour la période de l’exercice précédent. L’augmentation est principalement attribuable à l’augmentation des dépenses de recherche et développement pour notre programme BNT162. Les frais de recherche et développement comprennent notre part des dépenses aux termes de l’entente de collaboration avec Pfizer. Les coûts de développement sont partagés à parts égales entre Pfizer et nous. Cette augmentation est également attribuable à l’augmentation des dépenses liées aux fournitures de laboratoire achetées ainsi qu’à l’augmentation des effectifs, ce qui a entraîné une hausse des salaires, des prestations et des dépenses de sécurité sociale. De plus, à partir du 6 mai 2020, la date d’acquisition de notre nouvelle filiale américaine, BioNTech US Inc., a contribué à nos dépenses de recherche et développement.

Frais généraux et administratifs: Les frais généraux et administratifs se sont élevés à 36,1 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2020, contre 11,1 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2019. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2020, les charges générales et administratives se sont élevées à 94,0 millions d’euros, contre 45,5 millions d’euros pour la période de l’exercice précédent. L’augmentation est principalement attribuable à l’augmentation des dépenses liées aux services professionnels, à l’augmentation des effectifs, qui a conduit à une hausse des salaires, des prestations et des dépenses de sécurité sociale et à une hausse des primes d’assurance. De plus, à partir du 6 mai 2020, la date d’acquisition de notre nouvelle filiale américaine, BioNTech US Inc., a contribué à nos dépenses générales et administratives.

Impôt sur lerevenu : À la suite de l’autorisation et de l’approbation de notre vaccin COVID-19 pour une utilisation d’urgence ou temporaire ou après avoir obtenu une autorisation conditionnelle de commercialisation, la reconnaissance des actifs d’impôt différé a été réévaluée. Au 31 décembre 2020, l’actif net différé de l’impôt sur le revenu en ce qui concerne les pertes fiscales accumulées et les différences temporaires du groupe fiscal allemand était reconnu avec un effet d’impôt sur le revenu de 161,0 millions d’euros.

Résultat net / Perte: Résultat net de 366,9 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2020, contre une perte nette de 58,2 millions d’euros pour le trimestre clos le 31 décembre 2019. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2020, le résultat net s’établit à 15,2 millions d’euros, contre une perte nette de 179,2 millions d’euros pour la période de l’exercice précédent.
Position de trésorerie: La trésorerie et les équivalents de trésorerie au 31 décembre 2020 s’élèvent à 1,2 milliard d’euros.

Actions encirculation : Au 31 décembre 2020, le nombre d’actions en circulation s’était de 241 521 065.

Mise à jour du carnet de commandes du vaccin COVID-19 :

Revenus estimés du vaccin COVID-19 à BioNTech lors de la livraison des contrats d’approvisionnement actuellement signés (~1,4 milliard de doses) : ~9,8 milliards d’euros.

L’estimation reflète :

  • Revenus attendus de la vente directe de vaccins COVID-19 à nos clients dans nos territoires
  • Revenus attendus des ventes à nos partenaires de collaboration
  • Paiements d’étapes de vente attendus de nos partenaires de collaboration
  • Chiffre d’affaires attendu lié à notre part du bénéfice brut des ventes de vaccins COVID-19 dans les territoires des partenaires de collaboration

D’autres revenus liés à d’autres contrats d’approvisionnement pour les livraisons en 2021 sont attendus.

L’objectif de capacité de fabrication pour l’ensemble de l’année 2021 est passé de 2,0 à 2,5 milliards de doses pour être en mesure de répondre à l’augmentation de la demande.

<palign=”justify”>financières 2021: BioNTech fournit les perspectives suivantes pour l’ensemble de l’année 2021 de mesures financières sélectionnées basées sur les projections actuelles de cas de base :

Dépenses prévues pour l’ensemble de l’année 2021 et Capex2
Dépenses de R&D 750 millions d’euros – 850 millions d’euros

Montée en puissance des investissements en R&D en 2H 2021 et au-delà prévu pour élargir et accélérer le développement des pipelines.

Dépenses de SG&A Jusqu’à 200 millions d’euros
Dépenses en immobilisations 175 millions d’euros – 225 millions d’euros
Hypothèses fiscales estimatifs pour l’ensemble de l’année 2021
Taux d’imposition des sociétés du groupe fiscal allemand ~31%
Le groupe fiscal allemand a accumulé les pertes fiscales au 31 décembre 2020 ~450 millions d’euros3

Les états financiers complets peuvent être trouvés dans le dépôt 20F tel que publié sur le site Web de la SEC sous https://www.sec.gov/.

1 Les chiffres estimatifs basés sur les données préliminaires partagées entre Pfizer et BioNTech, tel que décrit en détail dans notre rapport annuel sur formulaire 20-F. Les changements dans notre part du bénéfice brut du partenaire de collaboration seront reconnus prospectivement.
2 Les plages reflètent les projections actuelles des cas de base.

3 457,9 millions d’euros de pertes d’impôt sur le revenu des sociétés et 450,9 millions d’euros de pertes fiscales liées au groupe fiscal allemand.

À propos de BioNTech
Biopharmaceutical New Technologies est une société d’immunothérapie de nouvelle génération pionnière de nouvelles thérapies pour le cancer et d’autres maladies graves. La Société exploite un large éventail de plateformes de découverte computationnelle et de médicaments thérapeutiques pour le développement rapide de nouvelles biopharmaceutiques. Son vaste portefeuille de candidats produits en oncologie comprend des thérapies individualisées et disponibles sur le marché à base d’ARNm, des cellules T innovantes de récepteurs d’antigène chimérique, des immunomodulateurs de point de contrôle bispécifiques, des anticorps anticancéraux ciblés et de petites molécules. En s’appuyant sur sa vaste expertise dans la mise au point de vaccins à l’ARNM et ses capacités de fabrication interne, BioNTech et ses collaborateurs développent plusieurs vaccins contre l’ARNm candidats pour une gamme de maladies infectieuses parallèlement à son pipeline diversifié d’oncologie. BioNTech a établi un large éventail de relations avec de multiples collaborateurs pharmaceutiques mondiaux, dont Genmab, Sanofi, Bayer Animal Health, Genentech, membre du groupe Roche, Regeneron, Genevant, Fosun Pharma et Pfizer.

Pour plus d’informations, veuillez visiter www.BioNTech.de

Contact Information:

www.BioNTech.de 



Tags:    Europe, French, Latin America, Research Newswire, United Kingdom, United States, Wire